Ils sont très attendus : Emma Jones, Hook (surtout pour une intrigue à venir et par de nombreux liens présents), Henry, la fée noire, Snow White, Charming, Robin des Bois, les garçons perdus ...

Partagez | 
 

 La fille Jones est là !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
FONDATRICE
" True Believer "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 166
❦ Diamants : 228
❦ Arrivée : 15/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: La fille Jones est là !    Jeu 22 Déc - 10:20


Sandrine Jones

" Rien n'arrive jamais par hasard !"

Bonjour. Mon nom est Sandrine Milah Jones mais on peut également m'appeler Sandy. Je suis née en Belgique, dans le monde réel et je suis née le 24 juillet 1986, ce qui fait que j'ai actuellement 30 ans bien que j'en fasse à présent 16 - 17 ans. Je suis célibataire et j'avoue avoir une préférence pour les hommes (enfin plutôt garçon). J’exerce comme métier celui de libraire. Figurez-vous que j'ai quelques capacités comme savoir me repérer dans le ciel grâce aux étoiles (merci papa), manier l'épée (encore merci papa et merci maman).
Je viens de l’œuvre Peter Pan par papa et Blanche-Neige et les 7 nains par maman où je suis la fille de Crochet et la petite-fille de Blanche-Neige.
Durant la pluie d'étoiles filantes, j'ai fait le vœu de de redevenir une adolescente.  Est-ce qu'il s'est réalisé ? Ben franchement ouais car en tant qu'adulte, je trouve que j'ai les traits plus tirés et fatigués et ici, j'ai à nouveau de l'acné. ça par contre, je m'en serai bien passée de l'acné !


Enfant, elle a toujours rêvé d'aller au Pays Imaginaire et secrètement, elle voulait être à la place de Wendy qui était à ses yeux l'amoureuse de Peter Pan ♦ Elle n'a jamais beaucoup aimé le disney "Blanche-Neige et les 7 nains" car elle trouvait le personnage de la princesse un peu trop énervant à attendre après son prince charmant ♦ Elle adore dessiner et écrire, même lire. Pour avoir la paix, ses parents lui refilaient soit un bloc de papier avec stylo et marqueurs soit quelques livres pour l'occuper. ♦ Elle déteste les histoires qui n'ont pas une fin heureuse. ♦ C'est une fan de la série "Once upon a time" car on parle de sa famille dedans. ♦ Elle a souvent rêvé de Peter Pan mais elle a été surprise de voir la version OUAT était identique à celui de ses rêves. Elle se sent d'ailleurs plus proche de lui pour les quelques similitudes dans leurs vies respectives ♦ Elle est devenue mère très jeune, à seulement 20 ans et le père n'a hélas pas voulu assumer ses responsabilités. Elle a élevé d'abord sa fille avec ses parents avant de l'élever complétement seule. ♦ Sa fille est son plus précieux trésor. ♦ Elle est dyslexique ♦

Caractère & physique

Sandrine est une jeune femme intelligente, rusée et surtout très débrouillarde quoiqu’il lui arrive parfois de se retrouver perdue quand il y a trop à faire. Elle ne refuse pas d’aide mais elle est bien trop fière aller la demander. Elle est très créative, possédant par la même occasion une imagination débordante, trop même. Avec les plus jeunes, elle se montre protectrice, assez maternelle. Elle ne supporte pas que l’on s’en prenne aux innocents. Il lui arrive d’être aussi têtue qu’une mule mais elle est aussi très impulsive. On peut dire qu’elle a un fort caractère et le sang chaud. Elle n’est pas du genre à se laisser faire bien qu’elle ait été souvent la proie des moqueries quand elle était adolescente. Elle veut sa revanche sur le destin qui ne lui a pas facilité la vie. Elle se sait imparfaite et l’assume. Elle n’est pas méchante mais il ne faut pas venir la chercher car sinon, on risque de la trouver. Ne touchez pas à ceux qui lui sont chers car la demoiselle pourrait vite s’enflammer. Cependant, elle reste polie et respectueuse mais avec les personnes qu’elle ne supporte pas, elle se montre plutôt froide avec elles. Elle voue une passion pour les histoires prônant des valeurs comme l’amitié, le courage et le don de soi. Elle essaie d’être comme ça mais ce n’est pas toujours simple. Elle a tout de même un sens de la justice.


En temps normal, Sandrine est une jeune femme de tout juste trente ans, encore assez belle bien qu’elle soit persuadée du contraire. Elle n’a pas vraiment changé depuis la fin de son adolescence, s’habillant en toute simplicité et revêtant occasionnellement des tenues plus « sexy ». D’ailleurs, vous ne la verrait jamais en jupe courte et à talons hauts, cela la met mal à l’aise. Elle a de longs cheveux brun foncé, un regard bleu-vert, de taille moyenne, mince mais peu sportive. Elle a une vieille cicatrice au bras gauche, souvenir d’un petit accident quand elle avait huit ans.
Depuis la pluie d’étoiles filantes, elle a retrouvé l’apparence qu’elle avait vers 16 – 17 ans, ce qui ne la déplait pas trop sauf quand on ne la prend pas au sérieux. L’inconvénient, c’est qu’elle a à nouveau de l’acné, ce qui ne lui plait pas du tout.



Eh bien la seule chose dont vous devez savoir est que je suis la créatrice de ce magnifique forum. J'ai 30 ans (oh comme mon perso), maman d'une petite fille (oh comme mon perso XD sauf que la mienne a 4 ans) et je viens de Belgique (sauf que mes parents viennent pas du monde des contes. Dommage !).

codage by Sybline



Dernière édition par Sandrine Jones le Jeu 22 Déc - 23:42, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
FONDATRICE
" True Believer "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 166
❦ Diamants : 228
❦ Arrivée : 15/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: La fille Jones est là !    Jeu 22 Déc - 10:21


Il était une fois ...

Il était une fois, dans un royaume enchanté, une princesse qui vivait heureuse avec son père bien qu’elle venait de perdre sa mère. Alors qu’elle faisait du cheval, elle perdit le contrôle de l’animal et fut secourue par une jeune fille qui lui sauva la vie. Voilà comment fut la rencontre entre Blanche-Neige et celle qui devint plus tard sa belle-mère, Regina. Ces dernières ignorèrent que cette rencontre avait été orchestrée par Cora, la mère de Regina qui avait également une part de responsabilité dans la mort de la reine Eva. Cora tenait absolument que sa fille épouse le roi Léopold et n’hésita pas à manipuler la jeune Blanche-Neige pour savoir ce que cachait sa fille. Regina prévoyait de s’enfuir avec son fiancé, Daniel, le garçon d’écurie de la famille de Regina. La sorcière, car c’en était une qui avait appris la magie en compagnie de Rumplestiltskin, tua Daniel sous les yeux de sa fille. Ainsi commença la guerre entre Blanche-Neige et Regina qui devint peu à peu mauvaise pour finalement devenir Evil Queen à la mort du bon roi son époux. Après de nombreuses batailles entre les deux femmes, Regina crut avoir gagné après avoir fait manger une pomme empoisonnée à sa pire ennemie. Mais il eut un petit imprévu : le prince Charmant qui réveilla Blanche-Neige d’un baiser du véritable amour. Regina projeta de lancer le sort noir que Rumplestiltskin avait créé mais au moment où elle allait le lancer, elle se fit voler le parchemin par la Fée Noire. Tout alla pour le bien et pour le plus grand bonheur de Blanche-Neige et de son époux, une petite princesse vint au monde. Elle fut prénommée Emma.


La vie de la princesse Emma fut des plus heureuses, entre deux attaques de la méchante reine mais ça, on s’en fout en fait car ce qui nous intéresse ici, c’est comment elle est devenue LA sauveuse ! Cela commença quand une méchante sorcière à la peau verte, au nom étrange de Zelena, attaqua le royaume de Blanche-Neige – et mit en rogne Evil Queen par la même occasion. Un seul chevalier eut le courage de se battre contre la terrible sorcière venant du Pays d’Oz : Sire Baelfire, fils du Ténébreux et époux de la princesse Emma. Ayant grandi ensemble, Emma et Bael avaient fini par tomber amoureux l’un de l’autre et ils s’étaient mariés avec le consentement de la reine Blanche-Neige et du roi Charmant. Autant vous dire que la fête le jour du mariage avait été un peu gâchée par l’arrivée du père du marié. On ne peut pas dire que Baelfire appréciait être le fils du mage noir mais ses qualités de chevalier avait fait un peu oublier aux habitants du royaume son lien de parenté avec ce dernier.
Hélas, Zelena sembla bien plus rusée qu’elle n’y paraissait et le brave Baelfire trouva la mort, laissant derrière un fils encore trop jeune pour se souvenir de lui et une épouse effondrée. Mais Emma ne se laissa pas le chagrin l’abattre et elle reprit le dessus. Elle alla combattre la sorcière et la renvoya dans son monde, découvrant par la même occasion ses pouvoirs magiques. Etant le fruit du véritable amour, elle avait hérité dès la naissance de dons magiques mais ceux-ci venaient seulement de se réveiller.

Pourquoi je vous raconte cette histoire ? Vous n’allez pas me croire mais il s’agit de celle de ma famille. Non, je ne plaisante pas même si une série tv raconte les aventures de ma mère dans ce que j’appelle une autre réalité alternative. Non, je vous préviens tout de suite, mon père n’est ni du monde réel et encore Neal enfin Baelfire. Ça ne m’arrangerait pas du tout d’être la fille du fils de Rumplestiltskin. Non, moi mon père, c’est Hook ! Mais voici la suite de mon histoire qui est celle de mes parents et là, après, on va arriver à ma propre histoire !


Comme vous le savez, mon père était un pirate, obsédé par l’idée de tuer une bonne fois pour toute Rumplestiltskin, pour venger le fait qu’il a perdu une main mais aussi sa bien-aimée, Milah, l’ex-femme de son rival justement. Au fait, est-ce que j’ai dit que mon second prénom était Milah ? Ouais, comme quoi elle avait beaucoup compté pour papa ! Bref ! Tout semblait indiquer que mes parents n’étaient pas faits pour finir ensemble et pourtant, c’est arrivé. Une nouvelle bataille contre Regina et mes parents se sont retrouvés coincés dans le monde réel, celui où je suis née. Bon, au début, c’était pas le grand amour mais ils ont fini par tomber amoureux l’un de l’autre et puis, ils se sont mariés et je suis née après. C’est là que commence enfin mon histoire. J’ai toujours eu une enfance heureuse, bercée par les histoires un peu différentes des contes de fée que ma mère me racontait. Niveau adolescence, je ne peux pas dire que c’était la meilleure période de toute ma vie. Je n’étais pas le genre de fille populaire et à vrai dire, je m’en fichais. Mais les autres se moquaient plus de moi à cause de ma façon de penser qui était différente de la leur. Du coup, je me réfugiais encore plus dans mon monde imaginaire. J’ai commencé à écrire vers l’âge de onze ans et ça ne m’a plus jamais quitté. J’écris encore mais je n’ai pas encore pas osé me faire publier. Je suis libraire à la place, un peu comme Belle dans la série « Once upon a time ».


Ah oui, j’ai oublié de parler de ça. Vers vingt ans, je suis devenue maman. Un peu jeune je vous l’accorde mais en même temps, ni mes parents, ni moi-même n’étaient pour l’avortement. Et même si le père de ma fille a foutu le camps, j’ai gardé le bébé et je ne regrette pas car ma petite Chloé est un véritable petite rayon de soleil pour moi. L’année de mes vingt-trois ans, mes parents ont disparu. Je n’ai jamais compris pourquoi mais depuis 2011, j’ai compris. Surtout qu’en regardant la série « Once upon a time », je repensais aux histoires que ma mère me racontait et que parfois mon père renchérissait. J’ai eu par la suite un peu de mal pour élever ma fille mais j’ai su ouvrir ma librairie dans une petite ville du nom de Storydale. Notez la petite ressemblance avec Storybrooke !

Dernièrement, il y a eu une pluie d’étoiles filantes et comme je sais qu’elles ont la réputation de réaliser les vœux, j’en avais fait un : redevenir une adolescente car il faut bien l’avouer, je ne me sens tout de même pas heureuse en étant adulte et même avec Chloe, je peux me montrer sévère et autoritaire avec elle, je sens que je me comporte plus comme une grande sœur qui a la garde de sa petite sœur que d’une mère qui élève seule sa fille de dix ans. Mais le pire, c’est que je me suis retrouvée je ne sais pas comment dans une forêt, ma fille avec moi bien entendu. On ne savait absolument pas où on était jusqu’à ce que l’on croise la route de Geppeto. J’eus un sourire. On était dans la Forêt Enchantée. J’allais revoir mes parents et qui sait, peut-être enfin trouver ce garçon qui hante tant mes rêves depuis des années. Son nom ? Ah, suite aux prochains épisodes !




codage by Sybline

Revenir en haut Aller en bas
 
La fille Jones est là !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» Chasse entre mère et fille
» |Selena Kristen Stiwart ♥ Une fille parmis tant d'autres...|
» Présentation de Raphaëlle Ein, l'innocente vilaine fille...
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story of Tales :: Nos habitants :: Carte d’identité :: ❧ Validée
-