Ils sont très attendus : Emma Jones, Hook (surtout pour une intrigue à venir et par de nombreux liens présents), Henry, la fée noire, Snow White, Charming, Robin des Bois, les garçons perdus ...

Partagez | 
 

 Un deal est un deal [Anne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE
" King eager for justice "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 45
❦ Diamants : 119
❦ Arrivée : 23/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Un deal est un deal [Anne]   Jeu 29 Déc - 18:19

Le Roi de Pique avait des contacts, des contacts plutôt efficaces. En quelques jours seulement il était parvenu à avoir un navire. Pas le mieux fait, mais pas non plus de qualité trop basse, suffisamment bien conçu pour pouvoir naviguer et retrouver le Jolly Roger, le navire qui comptait réellement dans son deal. Il était donc arrivé au port sur ce navire, avec quelques individus suffisamment fous pour le suivre et peut-être, intégrer le nouvel équipage qui embarquera à bord. Parmi ces fous il y avait deux trois sujets fidèles et proche du Roi de Pique, une façon pour lui de s'assurer que cette Anne Bonny n'essaye pas de le doubler. Ils étaient biensur vêtu comme les autres et avaient pour ordre de ne pas paraitre trop évident. Ils étaient la pour aider Anne en tant que membre d'équipage, pas pour l'espionner, pas en premier plan en tout cas. Si quelque chose ne tournait pas rond la oui, ils avaient plutôt intérêt à prévenir leur roi.

Keith arriva au port et débarqua. Il devait retrouver Anne, surement dans le même bar. Il y entra donc et la chercha du regard, sachant cette fois-ci à quoi elle ressemblait.
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Jeu 29 Déc - 20:37

Les jours qui suivirent sa rencontre avec le seigneur inconnu avaient été des plus mortels. Anne avait laissé sa petite quête de côté, songeant que les choses n'étaient pas si mal dans ce port-là. Peu de navires passaient, ces derniers temps. Mais, les rumeurs de convois marchands maritimes l'avaient convaincues de rester sur place. Elle avait trouvé quelques revenus des rares touristes dans les environs et les routes de campagnes alentours avaient servis ses intérêts : Quelques voyageurs furent détroussés sans grandes résistance : Dans ce pays, les gens semblaient éviter les problèmes. Ce n'était que tant mieux.

Anne était resté à la taverne, ce jour-là. Avec une bouteille de cidre - c'était la fortune - elle avait beaucoup discuté avec le tenancier qui semblait apprécier la compagnie de la demoiselle. Sans doute en partie car par noblesse d'âme, Anne avait réussi à virer quelque malotrus armés. Aucun capable de monter sur son navire. Avait-elle trouvé quelques gaillards assez robustes et assez curieux pour sa prochaine expédition. Evidemment, chacun d'eux lui rirent au nez. "Dès que tu auras ton navire, petite, vient me voir, ouais. On en reparlera..." Ils n'y avaient pas crut et n'avaient guère eut l'intention de l'aider à en voler un. Toutefois, elle était prête à les sonner dès qu'elle trouverait son navire.

Quand la porte s'ouvrit, était à la discussion avec le tavernier. Ce dernier riait à gorge déployée qu'il avait peut-être un plan pour avoir une marchandise de contrebande à coup sûr. Ainsi avait-il avoué quelques routes commerciales utiles qu'Anne prit soin de mémoriser du mieux qu'elle le put. Elle lui promit qu'une fois qu'elle aurait son navire, elle l'aiderait. Il rit grassement une nouvelle fois. Il savait qu'une fois en mer, Anne ne reviendrait probablement jamais. Mais, un deal est un deal...

Le tavernier eut un rapide regard vers l'homme qui venait d'entrer. Evitant de l'observer, il baissa la tête et intima à son amie de s'en aller. L'homme de la dernière fois. Anne se retourna et sourit à son camarade. Elle posa une main bienveillante sur la sienne et expliqua que les choses avaient légèrement changées depuis la dernière fois : Elle pourrait lui venir en aide bien plus vite qu'elle ne le pensait. Peut-être. Ayant peur de comprendre, le tavernier resta muet et observait l'étranger du coin de l'oeil en essuyant ses chopes.

Anne se tourna complètement vers son employeur et lui fit signe de le rejoindre. Elle ne craignait pas l'oreille indiscrète du tavernier. Il avait vu Anne faire. Il savait que la trahir serait une bien piètre idée. Elle commanda alors une bouteille de rhum et deux verres.

Met ça sur sa note.

Anne espérait bien que son homme fusse assez riche pour l'inviter. Le rhum étant une boisson quelque peu coûteuse dans ces environs où la culture de canne à sucre n'était pas une tradition locale.

Anne espérait qu'i vienne l'avertir qu'elle aurait très prochainement son navire. Elle ne s'attendait pas vraiment à ce qu'il puisse en avoir trouvé un si rapidement. Toutefois, elle gardait en tête qu'il venait annuler leur deal. Et effacer quelques preuves et témoins compromettant. Anne en savait suffisamment pour qu'on puisse la faire pendre pour complicité de trahison envers la couronne. Toutefois, Anne avait déjà une liste de préjudices assez lourdes pour mériter bien pire qu'un simple collier de corde. Tranquillement, Anne se réinstallait sur son tabouret en servant les deux verres.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" King eager for justice "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 45
❦ Diamants : 119
❦ Arrivée : 23/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Ven 30 Déc - 17:02

Elle était bien la, pas besoin donc de la chercher pendant des heures dans le port. Tant mieux ! Keith vint s'asseoir à côté d'elle, au bar. Elle commanda une bouteille de rhum, à son nom à lui. Mais bien sur !

- Oh je suis sur que l'argent que vous m'avez volé la dernière fois peu bien couvrir les frais...

Il ne l'avait pas remarqué de suite mais après qu'elle soit partie, hors de portée. L'avait-elle pris pour un abruti ? Surement. Le tavernier leur déposa une bouteille et deux verres et les laissa se démerder seuls. Keith se saisit de la bouteille et en versa le contenu dans les verres, dont l'un qu'il poussa vers Anne.

- Vous avez déjà un équipage ou vous faut-il plus de temps pour le monter ?

Il but de son verre, ne la lachant pas des yeux. Il avait des doutes quand au fait qu'elle ait déjà monté un équipage sans le moindre navire physique. Sans doute d'ailleurs ne trouverait-elle pas grand monde pour l'accompagner même avec le meilleur des navires. Non seulement certains hommes refuseraient tout bonnement d'aller sous le commandement d'une femme, mais en plus le genre de voyage qu'elle entreprenait était plus l'affaire des fous que des sains d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Ven 6 Jan - 0:26

Anne l'observa s'installer au comptoir, l'air de rien, d'un œil inquisiteur. Il portait des vêtements de voleur. De celui qui ne veut pas se faire remarquer. Elle se demanda qui pouvait-il être. Qui était ce noble seigneur qui employait des pirates à la sauvette et promettait des bâtiments à qui écouterait ses lubies. Sans doute, la providence l'avait mis sur son chemin pour une bonne raison. Son aventure était loin d'être achevée.

Elle se tourna et baissa la tête sans le regarder. Sa remarque sur son raisonnable larcin de la dernière fois l'avait fait sourire. Elle cacha son visage derrière le rideau de ses longs cheveux rouges. Elle se retint de ricaner et après qu'il l'eut servit, elle porta brusquement son verre à ses lèvres et but son contenue d'une traite virile. En reposant le verre, elle prit la bouteille et acheva son trait d'une gorgée au goulot.

Disons que je me suis seulement servie une avance sur mon futur emploie. J'assure mon avenir et il faut bien se nourrir, dit-elle d'un ton détaché.

Elle tourna un regard vers lui. Sérieux et strict. Elle le toisa encore. Comme s'il était d'une valeur à mépriser. Puis soupira et baissa de nouveau la tête sans le regarder. Elle sentait e sien, de regard. Elle n'en était pas gênée mais, songea qu'il ne craignait sans doute pas d'offusquer un pirate. Il n'était en compagnie des plus dociles. Fallait-il être fou ou inconscient.

En parlant de fou...

Anne leva les yeux au ciel. En quoi son équipage pouvait bien le concerner ? Avait-il des hommes à lui proposer ? Des marins prêts à travers les vagues et le tonerre pour de simples promesses de richesse ? Elle en doutait. Elle semblait se moquer. Il semblait chercher à l'humilier. Qu'elle admette son incapacité à trouver de bons hommes. Elle refusait de lui laisser cette opportunité. Elle tourna la tête et ses cheveux volèrent à son épaule. Elle le regarda de haut en bas avec mépris, un sourcil arqué de défi.

Et toi ? Tu as mon bâtiment ? Elle songea soudain que s'il était venu et lui soumis cette question, c'était qu'il l'avait trouvé. Impossible... Seuls quelques grands princes et rois pouvaient avoir de si rapides renforts. Ses yeux s'écarquillèrent en l'observant. Tu l'as...

Elle but une nouvelle gorgée de sa bouteille et posa quelques pièces sur le comptoir. Des pièces qu'elle avait volé. Puis, elle se leva brusquement sans lui laisser le temps de réagir. Elle se sentait soudain excitée et impatiente.

Je veux le voir. Il est au port ? Anne était prête à y courir sans attendre l'étranger.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" King eager for justice "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 45
❦ Diamants : 119
❦ Arrivée : 23/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Ven 6 Jan - 23:20

Elle lui demanda s'il avait déjà le navire qu'elle lui avait demandé. Tout d'abord d'un ton assez sceptique puis, voyant que Keith ne semblait pas plaisanter, son visage changea. Elle semblait plus convaincu de la présence du bâtiment au port.

- Ce n'est pas le meilleur navire mais il a déjà fait ses preuves dans d'autres mondes.

Il vida son verre d'une traite et lui indiqua la porte du bar, comme pour l'inviter à se rendre à l'extérieur constater la chose de ses propres yeux. Il lui emboita alors le pas. Elle était légèrement plus rapide, et surement beaucoup plus impatiente que lui. De toute évidence les navires c'était son truc à elle.
Le navire était de taille raisonnable, pas trop grand mais pas non plus trop petit. Il devait pouvoir contenir facilement jusqu'à une cinquantaine de membres d'équipage. C'était un trois-mâts barque de bois sombre et de voiles grises. A l'arrière du navire pouvait se lire son nom, inscrit en lettres dorées. Le Gravedigger.

- Et voici mon équipage. Mais si vous avez le votre vous n'en aurez peut-être pas besoin...

Il lui avait bien fallut des hommes pour emmener le navire jusqu'ici, des hommes assez fous pour le suivre dans cette quête.

- Cela dit si vous décidez de les embarquer ce sont de bons hommes. Solides, résistants, fiables et peu enclin à la mutinerie.

Peut-être avait-il prononcé ces derniers mots à son attention à elle plus précisément. Il espérait qu'elle respecte sa part de promesse, même si on lui avait répété de nombreuses fois qu'il ne fallait jamais faire trop confiance à un pirate.
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Dim 8 Jan - 23:20

Anne s'arrêta au port et vit le vaisseau. Un engin de solide facture aux cordes usées mais, pourtant fermes. Son coeur se gonfla et sa poitrine se souleva de bonheur. Elle en aurait presque sourit. Presque. Lorsqu'elle arriva aux quais, elle observa chaque couture du bateau, de sa poupe à sa proue. Si des hommes les attendaient et l'observait d'un oeil de curiosité qu'elle n'aurait su décrire, elle se contenta de les ignorer. Elle se retourna vers son employeur - maintenant, c'était donc officiel - qui arrivait à son talon. Il présenta l'équipage qu'elle ne regarda qu'à peine, admirative de la bête.

Elle ne payait pas de mine, en vérité. Le Gravedigger était un navire au style bien particulier - elle aurait presque crut qu'il avait été conçu spécialement pour inspirer l'effroi - mais toutefois très banal. Elle reconnaissait un système de voilure commun aux navires de ce style et elle devinait des reconstructions sur la coque. C'était un navire de guerre mais, cela traduisait d'un besoin fréquent de restauration. Anne était capable d'étudier les points forts et faibles de ses bâtiments. Celui-là ne semblait pas solide mais, elle devinait qu'avec une bonne manœuvre, il saurait se montrer rapide et agile.

Anne se retourna vers les hommes et tandis que le seigneur parlait, elle passa en revu son équipage. Provisoire, c'était sûr. Elle ignorait ce qu'elle allait faire d'eux, une fois qu'elle aurait trouvé ses hommes. Mais, elle songea qu'il serait plus prudent de ne pas garder les complices de celui qui voulait bien se croire son nouveau maître, si elle voudrait un jour lui faire comprendre que personne ne la contraint.

Elle s'arrêta devant un homme et lui aboya des questions. Un échange viril rapide avant que Anne observe un autre matelot et lui pose d'autres questions. Elle était désormais capitaine. Et elle ignorait sur qui elle tombait. Si elle se doutait que devant leur véritable capitaine, ils se turent face à la donzelle, une fois en mer, certains instinct avaient tendance à vite rependre le dessus. Elle devait imposer son autorité et ses compétences de capitaine. L'impose bien plus fort qu'elle était une femme - 10 ans de malheur, mes amis.

Elle tourna légèrement la tête vers le seigneur. Elle voulut lui demander s'il s'agissait de pirate. Mais, la question était aussi inutile qu'elle était dangereuse.

Ils feront l'affaire. Pour le moment. Elle regarda son nouvel équipage, s'adressa toujours à son interlocuteur. Nous mettrons les voiles dès que nous serons prêts. Elle avait été un peu prise au dépourvu et tentait de n'en laisser rien paraître. Un pirate, c'est comme les scouts : Toujours prêt !

Elle recula et se désintéressa un peu de ses hommes pour aller effleurer la coque du navire. Tout était allé très vite et elle avait encore du mal à croire qu'elle ne rêvait pas. Dans son coeur, elle espérait pouvoir dire que ce vaisseau était le sien. Qu'elle était libre. Enfin. Mais, dans son esprit, elle savait qu'il n'en était rien. Et elle sentait cette ombre menaçante dans son dos, comme un Diable qui l'attend au tournant. Quelque part, le seigneur sans nom était un peu ça. Un Diable. Un démon venu à elle. Elle songea une seconde qu'elle ne devrait pas accepter de telles conditions. Ne jamais troquer sa liberté. Jamais. Son doigt se coupa sur un coquillage accroché au bois. Elle se retourna vers l'homme.

J'ai une dernière condition à te réclamer. Elle le regarda sévèrement et toujours avec la même colère sourde au fond d'elle. Je veux savoir ton nom. Peut-être au moins pourrait-elle se rassurer qu'elle n'était pas en train de vendre son âme au Diable.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" King eager for justice "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 45
❦ Diamants : 119
❦ Arrivée : 23/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Dim 8 Jan - 23:56

Le Roi de Pique l'observa faire. Elle inspecta l'extérieur du navire ainsi que le peu d'équipage qu'il lui présentait déjà. Elle semblait les accepter, pour le moment. Il craignait qu'elle ne tente de s'en débarrasser une fois en mer, mais ils savaient à quoi se risquer en acceptant de former cet équipage de base. Au pire ils négocieront pour rester sur le navire et faire les tâches les plus ingrates le temps de mettre pied à terre. Si elle finissait par en faire passer un par la planche Keith l'apprendrait peu de temps après et..... les conséquences risqueraient d'être tout sauf amusantes.

Tandis que Le Roi de Pique restait à la même position, observant attentivement ce qu'il se déroulait devant lui, Anne elle était tout l'inverse. Trop excitée par ce "cadeau", elle ne tenait pas en place et touchait à tout, tel un enfant dans un magasin de jouets. Elle finit par se calmer et à reprendre cet allure sérieux qu'elle semblait se donner en toute circonstance.
Si elle prenait un air sévère, Keith lui répliqua avec un sourire bienveillant, peut-être un peu trop. Quelque chose d'un peu suspitieux.

- Keith Spaidean. Vous voila rassurée ?

C'était son nom d'emprunt... Enfin c'était un peu plus compliqué que ça. C'était son véritable nom, celui que son père lui avait attibué - du moins pour le prénom - mais qu'il n'utilisait plus depuis des siècles et des siècles que pour ses expéditions où il désirait passer incognito. De tous il était officiellement connu sous le nom de Roi de Pique.
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Lun 9 Jan - 0:14

Vous voila rassurée ?

Elle le toisa de haut en bas, sourcil relevé d'une expression de mépris à peine fardé. Pour qui se prenait-il, celui là ? Oh, il avait bien raison qu'elle se sentirait sans doute mieux de connaître le nom de celui qui l'embauche - elle aurait un nom à baver dans les pires des situations. Mais, elle jugea son ton moqueur et elle considéra qu'il tentait une provocation. Elle hésita à y répondre, appuyant son regard farouche par un air crâne et hautain. Elle détourna la tête et offrit de nouveau son intérêt au vaisseau. Elle décida de monter à bord, n'adressant aucune parole à Keith.

Quel drôle de nom.  

Elle fit rapidement le tour du pont et la présence de l'homme la pesait. Elle réfléchissait à quand partirait-elle. Comment. Par où seulement commencer ? Elle avait des coin de regard vers lui et sa stupide autorité qu'il s'inventait. Elle avait l'impression d'être en présence d'un amiral de la Compagnie des Indes. Charmant. Elle n'osait même pas aller visiter sa cabine. Elle y pensait et se demandait s'il la suivrait. Quelque part, le jeu était amusant. Elle se dirigea vers la porte qu'elle devina être le seuil des quartiers du capitaine. Les siens, imposait-elle fermement à son esprit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" King eager for justice "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 45
❦ Diamants : 119
❦ Arrivée : 23/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Lun 9 Jan - 0:53

Keith hésita à la suivre à bord du navire. Après tout il venait de terminer sa part du marché. Il lui avait fourni le navire dont elle avait besoin pour récupérer le Jolly. Cela dit, il décida de lui emboiter le pas. Il grimpa sur le pont du navire. Il y avait des réserves d'eau déjà à disposition et des aliments non périssables.
Le pont était propre, peut-être trop propre pour un futur navire pirate. Anne aurait tout loisir à le transformer à sa sauce pourvu qu'elle ne l'abime pas trop. Il n'avait pour l'instant encore rien d'un navire pirate si ce n'est un drapeau pirate des plus basiques encore plié dans la cabine du capitaine. D'ailleurs, en parlant de cabine du capitaine, Anne Bonny s'y dirigea. Keith resta sur le pont, la laissant découvrir par elle même. Elle était à présent capitaine et il n'était pas la pour la chaperonner, sinon pourquoi l'engager ?

Alors qu'elle passait la porte, Keith repris la parole pour s'assurer que tout lui convenait et qu'il pouvait donc la laisser faire sa part du marché.

- Des questions ? Ou bien je peux d'ores et déjà vous laisser.
Revenir en haut Aller en bas


- Invité -
Invité




MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Mar 10 Jan - 19:24


La piraterie faisait partie d'un large domaine de la criminalité. Un domaine sans foi ni loi. Et bien moins de règles. Anne respectait certains codes d'honneur quelle savait propre à elle et que ses homologues flibustier ne partageaient presque jamais. Toutefois, fréquenter un univers sans justice forçait souvent une indépendance et une ruse exemplaire. La moindre erreur pouvait coûter une vie. Ou pire. C'était à ça que l'on reconnaissait ceux qui avaient baigné dans le milieu. Ceux qui furent forcé de faire preuve d'une grande habileté pour survivre à cet univers de canaille. Keith Spaidean n'en faisait pas partie. Keith Spaidean devait être un homme qui considéra bien trop souvent que tout lui était dû. Un véritable noble qui n'avait guère besoin d'expliquer : Il était évident pour tous qu'on lui accorderait tout.

Désolé, mon mignon. Pas moi.

Anne se retourna à sa question. Elle songea qu'il devait être bien confiant. Pas de point de rendez-vous ? Aucun moyen de se contacter ? Aucune consigne supplémentaire ? Pas de délais ? Pas de règles sur les éventuelles quêtes annexes ? Rien. Pour Anne, cela confirma bien ce qu'elle craignait : L'équipage servirait d'intermédiaire. Elle réfléchirait plus tard à ce qu'elle allait faire : Se faire aimer et supporter par les hommes de Keith ? Ou s'en débarrasser ? Elle désirait voir de la valeur de chacun. Elle ferait vite un tri entre les couards, les imbéciles et les boulets.

C'est ça. Laisse-moi, claqua-t-elle sèchement en soupirant.  

Elle ne désirait évidemment pas préciser les choses. S'il lui reprocherait quoi que ce soit, elle mettrait en exergue le fait qu'il n'avait pas précisé grand chose, si ce n'était qu'il voulait Hook en vie. Ce n'était pas vraiment les consignes les plus démonstratives qu'elle ait connu. Ni le marché le plus fiable qu'elle ait conclu. Et Dieu sait que les pirates savaient que le moindre détail pouvait tout changer.

On se reverra prochainement. J'imagine...

Elle s'appuya à l'encadrement de la porte. Le toisa longuement. Puis roula des yeux vers le ciel en descendant, ne s'attendant qu'au silence impassible de son employeur qui s'évertuait jusqu'à l'âme à paraître comme une statue de marbre. Il était beau, grand, charmant. Mais, au bout de quelques minutes, finissait-elle par se lasser de cette rigidité qu'elle traduisait par la frustration d'un homme qui ne devait pas vraiment rigoler tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE
" King eager for justice "

Voir le profil de l'utilisateur

❦ Colombes : 45
❦ Diamants : 119
❦ Arrivée : 23/12/2016

Mon livre des contes
Mes infos:
Mes relations:
Dans mon sac:
MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   Mar 10 Jan - 20:57

Keith n'avait plus grand chose à faire sur le navire. Il avait donné ses instructions à son équipage et il demandait d'Anne qu'elle lui trouve Hook vivant, rien de plus. Il avait juste besoin de le voir dans un cadre non officiel. Il n'était donc pas question de passer par les châteaux et la royauté. S'il avait procédé ainsi et que Hook avait disparu du jour au lendemain c'est lui qu'on aurait accusé et une guerre entre les mondes aurait surement éclatée. Il ne pouvait pas se le permettre, il n'en avait pas envie. Malgré les apparences Keith n'était pas un roi de terreur, du moins pas pour son peuple. Si les autres le craignaient c'était leur problème mais dans son royaume, le Roi de Pique semblait plus bienveillant que tyran.

Pour l'heure, Keith était juste un homme visiblement noble, cela il ne pouvait pas vraiment le cacher, ou du moins de bonne éducation. Si Anne l'envoya chier tout en non-subtilité, Keith n'en sembla pas plus affecté que ça. Qu'elle lui parle aussi sèchement et durement ne l'atteignait pas. Pour être honnête il n'en avait rien à faire. Tout ce qu'il lui demandait était d'exécuter sa part du marché. Si elle finissait par lui faire défaut, la il risquerait de lui montrer ses autres talents que simplement celui de savoir lui fournir rapidement un navire. Keith pouvait avoir une aura beaucoup plus pesante que ça, il pouvait naturellement inspirer la peur voir la terreur chez les autres et sa magie était.... des plus particulières. Tranchante et sombre. De toute évidence, le doubler était loin d'être une bonne idée, mais temps qu'il pouvait éviter de sortir le grand jeu cela lui convenait.

- Si vous voulez me joindre demandez à l'un de mes hommes. Ils sauront comment me contacter. Si je dois moi vous contacter, avec ou sans eux je le ferais.

Histoire de lui faire comprendre que se débarraser de ses hommes ne lui serait d'aucune utilité. Sur ce il prit le chemin de la passerelle et retourna sur la terre ferme, ou du moins sur l'embarcadère.
Revenir en haut Aller en bas


- Contenu sponsorisé -




MessageSujet: Re: Un deal est un deal [Anne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un deal est un deal [Anne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche au Deal
» PACKAGE DEAL parfait pour les series
» Rinrin---> Un chef de Deal ?
» LNH à Winnipeg: Deal !
» Neness (comment réduire à neant tout le serieux d'une fiche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story of Tales :: Monde des Contes :: Forêt Enchantée-